Aller au menu. Aller au contenu.

Nihil addendum
par al.jes

Le Syndrome de Babel

Où l’on se rend compte de l’importance capitale de l’étymologie en politique :

Dans la tradition judéo-chrétienne, le mythe de la Tour de Babel conte que Nemrod, descendant de Noé, voulut édifier une grande tour qui devait atteindre le ciel. Mais Dieu, estimant cette entreprise par trop orgueilleuse, décida de contrecarrer le projet en multipliant les langues parlées à Babylone, de telle sorte que plus personne, sur le chantier, ne puisse se comprendre, et qu’ainsi, l’édification de la grande ziggourat soit abandonnée. L’interprétation de ce mythe allégorique, comme toute histoire symbolique, revêt différents aspects. L’une de ces interprétations est que pour atteindre « le ciel », c’est-à-dire Dieu (ou l’état divin, faisant de l’Homme l’égal de Dieu) il est nécessaire que tous les Hommes se comprennent et s’entendent. Sans cet entendement et cette compréhension mutuelle, les humains sont condamnés à rester divisés, et ils ne peuvent s’élever. Ce mythe et cette interprétation nous intéressent, car ils parlent du logos.

Allez impérativement lire la suite du Syndrome de Babel, par Morpheus.

Publié le 09.10.2012. Lien permanent. Retourner en haut.

©2012 – al.jes, certains droits réservés
Réagissez ! Écrivez-moi : me @ aljes.me