Aller au menu. Aller au contenu.

Nihil addendum
par al.jes

Savon de Marseille

Hier soir, j’ai fait la rencontre d’un téléviseur allumé.

Sur sa surface, un fabricant de savons expliquait à la caméra que, puisque la recette traditionnelle du savon de Marseille n’est pas protégée par la loi, il subissait un important manque à gagner. Si l’on traduit de la novlangue vers le français, cela signifie que ce galopin réclamait un monopole légal. Parce que, franchement, c’est difficile d’avoir une concurrence, on ne peut pas monter artificiellement les prix et nuire au consommateur tranquillement…

C’est fou, les âneries qu’on peut entendre lorsque l’on écoute un téléviseur.

Mais ce n’est pas tout : j’ai surpris avant de m’éloigner de l’engin propagandiste mes parents se disant l’un l’autre qu’il faudrait désormais faire attention à acheter des savons de Marseille faits à Marseille. Personnellement, j’aurais plutôt boycotté les produits de l’énergumène, mais, comme je pars en Inde, il y a de toute façon peu de risque que j’en trouve.

N’empêche, c’est fou, les bêtises que peut nous faire faire un téléviseur allumé.

Publié le 04.08.2014. Lien permanent. Retourner en haut.

©2012 – al.jes, certains droits réservés
Réagissez ! Écrivez-moi : me @ aljes.me