Aller au menu. Aller au contenu.

Nihil addendum
par al.jes

Troisième bougie

Trois ans. Eh bien, qui l’eût cru ? Avec la longue pause qu’a connu ce journal, on aurait pu croire que je l’avais abandonné. C’est sans compter qu’il me plaît, ce journal.

Trois ans. Quand on regarde en arrière, je ne pense pas que j’aurais pu deviner quelle serait ma vie en ce moment. J’avais déjà cette envie de voir le monde, cette conscience que le pays qui m’a vu naître ne pouvait me suffire, mais je pensais rester encore longtemps en Europe. D’opportunité en opportunité, j’ai changé. Je suis devenu ce citoyen du monde qui hantait mes rêves d’adolescent.

Mais revenons à cette année. L’an dernier, je venais de commencer mon master de game design, que je poursuivrai cette année. En un an, mon école m’a fait voir de toutes les couleurs, m’obligeant sans cesse à me réinventer, à porter de nouveaux projets, à découvrir de nouvelles choses. J’ai adoré cette année.

Le hic, c’est que je n’ai pas su mener de front tous mes projets à la fois. Certains n’y ont d’ailleurs pas survécu. Tant pis. Cependant, ça m’aurait peiné que Nihil addendum connaisse le même sort. Il a fallu que je me reprenne, que je me remette à écrire en français. Puis j’ai profité de mon stage au Ghana, d’un relâchement dans l’intensité de mon travail, pour retrouver une certaine régularité.

Quand je me relis, il me semble que mon écriture est plus nerveuse, plus foutraque aussi. J’ai pris l’habitude de jongler à vive allure entre des idées a priori différentes. C’est pas plus mal. Je me renouvelle.

D’ailleurs, en parlant de renouvellement, le retour de la régularité m’a donné des idées. J’ai envie de fusionner mes blogs, notamment. On y reviendra. Puis des idées d’expérimentations dans le domaine de la fiction. Là aussi, je vous en reparlerai sans doute.

En attendant, je suis heureux de ce nouveau départ, et j’espère qu’il vous plaît autant qu’à moi. Du coup, je vous propose qu’on souffle tous ensemble cette troisième bougie. Prêts ?

Trois. Deux. Un. Maintenant !

Félicitation si vous avez soufflé sur votre moniteur. Vous êtes aussi fous que moi ;)

Publié le 12.09.2015. Lien permanent. Retourner en haut.

©2012 – al.jes, certains droits réservés
Réagissez ! Écrivez-moi : me @ aljes.me